Condamnée à 10 jours de prison ferme pour avoir empêché la voiture d’un cadre

Publié le par Ouïgour

Une jeune femme ouïghoure a été condamnée à 10 jours de prison ferme pour avoir stoppé la voiture de fonction d’Erkin IMINBAKi, le président de l’Assemblé Régional.

Erkin-IMINBAKI.JPGErkin IMINBAKI

 

Aygül TOXTI, une jeune femme ouïghoure, originaire d’un petit village de district de Maralbéshi, était venue à Urumchi pour porter plainte contre les autorités villageoises.


Depuis 2004, les autorités locales, comme celles des autres endroits dans la Région ouïghoure, ont démoli de force les maisons des villageois sous prétexte de « construire des maisons solides contre le tremblement de terre ». Mais ces « maisons solides » n’ont jamais vu le jour. 84 foyers dans le village de Shékerköl se sont retrouvés  dans la rue depuis.  Aygül TOXTI était venue à Urumchi pour faire entendre la voix de ses voisins aux autorités régionales. N’ayant pas pu rencontrer les responsables du gouvernement régional, elle avait décidé de stopper la voiture du président de l’Assemblé Régional.


Au lieu d’écouter ses plaintes, Erkin IMINBAKI a fait emprisonner la jeune femme pendant 10 jours.  Lorsque la « coupable » a purgé sa peine, cette dernière a demandé au gouverneur de prison de l’enfermer jusqu’à là fin de l’hiver.  Sans domicile fixe dans son village, la prison est plus « confortable » en cet hiver sibérien pour cette villageoise malheureuse.

Commenter cet article