Ouïghour-e de visage chinois, comment fait-on? Psychologue vous conseille...

Publié le par Ouïgour

En cherchant des informations sur les sites ouïghours, je suis tombée sur un article que je trouve très intéressant dans un site de psychanalyse. Le conseiller professionnel commence son article par le fait qu’ils ont reçu nombreuses demandes de conseils sur un même problème : comment fait-on si on se ressemble physiquement aux Chinois.

 

http://4.bp.blogspot.com/_3eQpaQ9WUWs/SNitpF7VMiI/AAAAAAAAAb4/pt0K3CsPTvA/s200/uyghur+3.jpgLe message laissé par un-e internaute : « De mon visage, je ressemble beaucoup aux Chinois. Parfois, même les Ouïghours me parlent en chinois. Quand je me trouve dans une telle situation, je ne sais pas quoi faire, je déteste moi-même, mon visage. J’ai manque de confiance, et je suis nerveux/nerveuse et je m’énerve très vite. Je n’aime pas aller là où il y a beaucoup de monde, je réfléchis seule. Parfois, devant le miroir, je pleure. Pourriez-vous me donner un bon conseil… »

 

Voici les conseils clés de psychanalyste pour ce genre de personne :

  • Ne soyez pas triste par le fait que votre visage ressemble à celui des Chinois. Il y a deux sortes de beautés : une est « beauté zahiri », c'est-à-dire beauté extérieure, l’autre est « beauté batinée » qui veut dire la beauté intérieure. Pour l'être humaine, le plus cher et supérieur est l’intelligence. Comme le soleil allume le monde, l’intelligence allume la réflexion de l’Homme, elle ouvre les portes et elle le guide au bon chemin. La beauté extérieure est temporaire et elle se recule jour après jour. Tandis que la beauté intérieure se renforce tous les jours. Vous pouvez attirer les autres avec vos mœurs, sociabilité et sincérité et vous pouvez gagner la confiance des gens. La beauté intérieure est plus importante que la beauté extérieure. Si cette dernière n’est pas accompagnée de l’intelligence, de mœurs et de sincérité, elle ne peut pas être considérée de la beauté même si cette beauté est couverte de maquillage.

  • Faites attention à vos habits lorsque vous allez dans les soirées ou quand vous sortez dans la rue. Choisissez  nos vêtements traditionnels. Si vous êtes une fille, ne contrariez pas à nos coutumes bijoutières. Si vous êtes un homme, laissez une moustache et mettez un « Doppa » (chapeau ouïghour)

  • Lorsque vous rencontrez les gens, dites bonjour avant les autres. Si vous dites « Assalamueleykum, comment allez-vous » avant la personne, vous éviterez un éventuel « ni hao ».

  • Apprenez bien quelques chansons ouïghoures. Quand vous faites quelques choses, chantez à voix basse.

  • Devant le miroir, trouvez plutôt une partie de votre visage qui vous plait, au lieu de le détester. Ça vous remonte le moral. Ne soyez pas triste si vous êtes bridé.

  • Si vous avez le moyen, offrez-vous une opération chirurgicale. Elle est très courante et sans danger avec la technologie d’aujourd’hui.

 

A la fin, nos psychologues espèrent nos internautes de ne pas devenir des Ouïghours qui parlent chinois à un-e ouïghour-e. 

Commenter cet article

Rya 17/08/2010 19:18


quoi?????! une opération? Beauté intérieure? je ne suis jamais allé la bas mais je ne savais que c'était comme ça!