Manifestation à Urumchi, les étudiants ouïgours sont descendus dans la rue

Publié le par Ouïgour

Aujourd’hui à 17h l’heure d’Urumchi, des milliers des jeunes ouïgours, essentiellement d’étudiant sont descendus dans la rue. Ils demandaient au gouvernement de rendre la justice sur l’attaque sanglante commise contre les ouvriers ouïgours à Canton le 26 juin dernier.


Les étudiants provenant des différentes universités d’Urumchi sont rassemblés devant la place du peuple de la Ville. Plus tard, ils sont rejoints par les autres ouïgours.  Selon le témoignage sur place, les manifestants sont très rapidement atteints à 20, 000. Ils réclament l’arrestation des meurtres des victimes ouïgoures et l’annulation immédiate de la politique de déportation de la main-d’œuvre ouïgoure en Chine.


En une demi-heure, les forces d’ordre et l’armé sont arrivés et les arrestations ont commencé. Le témoin qui téléphone au « Est Turkestan Information Center » affirme que beaucoup de manifestants sont déjà arrêtés.


Les manifestants se sont montrés très hostiles à l’égard des forces d’ordre. Ils ont brulé deux voitures de police.  29 manifestants ont trouvé la mort sous le feu de l’armé.

Les manifestants avaient décidé de mener la manifestation à partir de Place du Peuple, et d’aller jusqu’au Grand Bazar pour appeler les habitants des quartiers ouïgours. Mais très vite, ils sont encerclés par la police, ils n’ont pas pu avancer.


La manifestation est tournée vers l’affrontement violent entre les forces d’ordre et les manifestants sur la Place du Peuple. La police a également encerclé les universités pour empêcher le reste d’étudiant de sortir du campus.  L’affrontement continue.

Commenter cet article