Journée Ouïghoure à la fac parisienne

Publié le par Ouïgour

La journée ouïghoure du 21 octobre était un vrai succès.  Le hall d’entrée du bâtiment Montréal était rempli des étudiants d’intérieur et d’extérieur de l’Université Paris 7, par les gens qui s’intéressent à la région.  La difficulté d’accessibilité du bâtiment à cause de son installation géographique n’a pas découragé les enthousiastes qui sont venus nombreux par curiosité.

 

Le programme du matin est démarré avec le film de Canadien Petr Lom, « On the Tightrope », un film qui parle des orphelins qui sont organisés par les amateurs d’acrobatie pour former des meilleurs funambules comme Adil Hoshur. Certains de ces enfants sans parents qui restent dans un orphelinat public avec le budget d’Etat  sont choisis par les ouïghours qu’espèrent transmettre cette culture millénaire à la jeune génération. Manque de budget pour l’organisation, l’entraînement, les biens découragent aussi bien les entraîneurs de bonne volonté que les petits funambules. Film montre bien la vie des élèves dans un orphelinat ou école publique où l’interdiction de la foi est la loi fondamentale, le lavage de cerveau des élèves dès leur petit âge…Bref, la vie quotidienne dans ce petit coin du monde.



Le fameux court métrage « ATA » de Cagla Zencirci et Guillaume Giovanetti  est présenté en présence de ces deux jeunes réalisateurs qui ont expliqué le contexte et les motifs de la réalisation du film. Vers 13h, la délicieuse cuisine ouïghoure a accueilli la chaleureuse visite des gourmands qui ont pu goûter également du thé ouïghour.

A la suite de la dégustation, un documentaire sur les sites touristiques de la région est projeté et deux étudiantes ouïghoures ont expliqué les points importants de la région en ce qui concerne ses structures géographiques, écologiques et socio-historiques.

 

Un dernier documentaire français réalisé par Mylène Sauloy en 1999 sur la préservation de la musique ouïghoure dans la région et chez les Ouïghours du Kazakhstan a clairement dessiné la richesse culturelle de ce peuple qui luttent en douceur pour garder leurs cultures et arts.


 


La journée est terminée avec l’applaudissement fort des spectateurs pour la musique jouée en doutar et la magnifique danse traditionnelle. Le vernissage de la jeune photographe xxx dans le hall, a reçu également très bon retour des visiteurs.

 

Commenter cet article

Rozéfré 27/11/2009 09:37


Bravo et bonne continuation


masters dissertation 10/11/2009 12:43


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!


dissertation titles 26/10/2009 10:24


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!