Le ramadan chez les Ouïghours

Publié le par Ouïgour

 

Vous allez dire sûrement quelle particularité peuvent-ils avoir les Ouïghours dans leur pratique de ramadan, alors qu’ils sont des musulmans comme les autres. Mine de rien, il y a quand même quelques différences très Xinjiang  pendant ce mois saint :


D’abord la chanson du ramadan : si les adultes jeunent dans la journée, les enfants font la fête le soir en frappant la porte de chaque foyer. Des enfants moins de dix ans se font des petits groupes, font le tour des Mahalle (quartier) après la rupture. Ils chantent la chanson du ramadan devant chaque porte jusqu’au moment où les foyers ouvrent leur portes et offrent des bonbons ou des fruits aux enfants. Certains donnent d’argent de poches.


Aujourd’hui, avec la multiplication des gratte-ciels résidentiels dans les villes, les Mahalle traditionnels commencent à perdre sa chaleur humaine. Pendant le mois du ramadan, les enfants ne montent pas d’un étage à l’autre pour chanter le ramadan. De plus, souvent les appartements sont attribués aux fonctionnaires d’un même établissement, ce qui veut dire que les salariés ouïghours et chinois habitent dans les mêmes bâtiments. Le cri des enfants à 10h du soir n’enchantent pas les voisins aimables chinois. D’autant plus, les familles font leur ramadan en cachette par peur d’être dénoncées et de perdre leur travail.


Dans la journée, il y a le repas offert généreusement par l’établissement : jamais l’Etat peut être aussi généreux envers ses fonctionnaires. Cette occasion arrive une fois par an, pendant un mois du ramadan. Si on ne mange pas, on se dénonce tout seul. Dans les écoles, les professeurs principaux sont responsables de leurs élèves et étudiants. Ceux qui jeunent et découvert par l’établissement ne finissent pas seuls, la personne responsable de les surveiller sera également punie.


Dans les universités, le ramadan se passe très discrètement. La nuit, quand on se lève pour manger, on n’allume pas la lumière, on ne fait pas de bruit. Car pendant tout mois du ramadan, le bureau de sécurité de la fac surveille les bâtiments résidentiels des étudiants. S’il y a de lumière ou de bruit dans une chambre, le lendemain, les résidents de cette chambre seront convoqués et d’être forcés à prouver qu’ils ne jeunent pas.

Commenter cet article

Claire 10/07/2013 16:46

Bonjour,

Je suis journaliste et aimerais écrire un article sur le ramadan fêté dans la communauté Ouïgour à Paris. Serait-il possible de vous contacter pour en parler avec vous ?
Je vous remercie par avance de votre aide !
Bien à vous
Claire B.

Woods 12/08/2010 22:19


Merci pour cet article très intéressant. Le coup des repas offerts pendant le Ramadan est vraiment très très vicieux !!
Bon Ramadan !
-- Woods