Le 16, on parle des Ouïghours à la Maison d'Europe et d'Orient

Publié le par Ouïgour

Des nouvelles du Turkestan oriental. Soirée animée par Sylvie Lasserre, grand reporter et spécialiste de l’Asie Centrale.
Organisée par la Maison d’Europe et d’Orient, en partenariat avec la Maison d’Asie Centrale, dans le cadre des Rencontres d’Asie Centrale.


A l’été 2009, de nouvelles émeutes ont ensanglanté Urumqi, la capitale du Turkestan oriental, autrement dit la région autonome du Xinjiang chinois. Le Turkestan oriental connaît un sort assez comparable au Tibet : annexé par la Chine en 1949, il endure la logique coloniale de Pékin, particulièrement depuis une dizaine d’années. Une colonisation tout d’abord démographique, par l’envoi massif de colons Hans, à tel point que les Ouïghours sont quasiment devenus une minorité sur leur propre territoire. Colonisation culturelle ensuite, avec l’instauration de nombreux obstacles aux pratiques religieuses, la destruction des quartiers anciens, l’interdiction de la pratique de la langue. Colonisation économique enfin, avec une discrimination dans tous les secteurs, et notamment celui de l’emploi. Pour ne plus confondre, comme notre ministre des Affaires étrangères, les Ouïghours avec les Yoghourts, une soirée à ne pas manquer.


 

Le programme détaillé est disponible sur le site de Sylvie Lasserre.

Commenter cet article