La Chine se retire du festival du film Melbourne après l’échec de sa menace

Publié le par Ouïgour

Le 58ème Festival International du film de Melbourne a été banni par la Chine après avoir rien obtenu de ses menaces sur un film « trop dangereux » à ses yeux dans ce festival qui commencera début août 2009.

Le film en question « 10 conditions pour aimer », réalisé par le producteur indépendant Jeff Daniels. Il raconte l’histoire d’une femme extraordinaire et ses parcours peu commun dans la lutte pour droit de l’homme. Cette femme est l’ennemi public numéro 1, Rabiya Kadeer, la présidente du Congrès Mondial Ouïgour.

Le consulat général de la Chine à Melbourne avait téléphoné le président du festival en demandant de retirer le film de Daniels et annuler l’invitation de Rabiya Kadder qui est attendue par le festival le 8 août prochain.

« Mme Chen du consulat chinois à Melbourne m’a téléphone en urgence pour demander l’annulation du film de Daniels et la présence de Mme Kadeer », a affirmé le président du festival international du film de Melbourne, Richard Moore dans une interview accordée à ABC Télévision d’ Australie.

Trois films chinois, dont « Perfect Life », « Petition » et « Cry Me a River » sont retirés du festival après le refus de Richard Moore.  Le producteur Daniels du film « 10 Conditions pour aimer » a dit qu’en  insistant sur ses menaces sur son film, la Chine a fait une grande publicité pour ce film que Daniels n’aurait pas pu se permettre au niveau financier.

Extrait du film « 10 Conditions for Love »

Commenter cet article

Sylvie Lasserre 25/07/2009 17:51

Le gouvernement chinois ne manque pas de culot : tenter de censurer même hors de ses murs... Excellente nouvelle que la sortie de ce film sur Rebiya Kadeer.