No insurance for old men

Publié le par Ouïgour

La Chine n’est certainement pas un pays idéal pour les personnes âgées. Au regard de l’absence de sécurité sociale pour les citoyens, les familles de classe populaire évitent généralement de se faire soigner dans les hôpitaux, par manque de moyens. C'est pour cela qu'il est très fréquent de voir dans les rues des personnes handicapées qui sont devenues des mendiants. En France, ce genre de choses n'existe pas, car le service de sécurité sociale assure à tout le monde d'avoir accès à un minimum de soins. Je pense que ces mendiants chinois, qui sont handicapés, sont issus de familles défavorisées et, faute de moyens financiers suffisants, ils n’ont pas pu avoir accès à des soins adéquats, et ce dès le début de leur maladie. Ainsi, faute de moyens, des petits problèmes de santé peuvent devenir de gros handicaps, qui les conduisent ensuite à une vie de mendiants. 
De plus, certains médecins dans les hôpitaux sont prêts à opérer des malades, et cela même s’ils ne sont pas sûrs de leurs capacités. Beaucoup de patients deviennent ainsi handicapés à cause d’une opération qui a été mal effectuée. Et, bien évidemment, ils ne réussissent jamais à se faire entendre auprès de la justice pour avoir des compensations financières. 


Depuis quelques années, des compagnies d’assurance chinoises ont poussé comme des champignons dans toutes les villes, y compris dans celles de la région des Ouïgours. Mais il reste difficile de convaincre les gens de cotiser à ce type de prestation, car personne ne croit plus  à l’existence du mot « remboursement » en Chine. Beaucoup de gens qui ont souscrit à une compagnie d’assurance se sont effectivement souvent fait arnaqués, sans jamais avoir été remboursés. Ainsi, seuls les fonctionnaires qui bénéficient d’une assurance publique peuvent aller se faire soigner dans les hôpitaux.

Malgré cette réputation négative des compagnies d’assurance auprès des citoyens chinois, quelques géants de ce secteur ont néanmoins réussi à s’imposer dans toutes les villes, grâce à une publicité massive. Mais toutes ces assurances concernent généralement uniquement les personnes qui sont âgées de moins de cinquante ans, et qui ne connaissent aucun problème de santé. Au-delà de cet âge-là, on est privé d’assurance. De plus, si vous êtes malades avant de prescrire à une compagnie d'assurance, en aucun cas vous ne pourrez être remboursés. Il est évident que garantir une assurance pour les personnes âgées, qui tombent malades plus régulièrement que le reste de la population, engendrerait des pertes évidentes pour les assureurs, qui ne préfèrent pas prendre ce risque. C'est pour cela que nous n’avons pas réussi à trouver une compagnie d’assurance pour notre mère cinquantenaire : les sociétés d’assurance en Chine vous accueillent chaleureusement...mais uniquement si vous êtes jeunes et en une bonne santé.

Publié dans Articles généraux

Commenter cet article