Sortir du silence contre les mensonges

Publié le par Ouïgour

A quelques jours des JO, la Chine a multiplié les dénonciations d' "attaques terroristes" commises par des Ouïgours. Pourtant, même la population locale n'est pas au courant de ces attentats, ni des précédents.

Selon les médias du monde entier, les autorités chinoises n'ont présenté aucune preuve pertinente montrant que des attentas ont réellement eu lieu. Il faut savoir qu'en Chine, la seule source d'informations est l'agence Chine Nouvelle, qui est également le porte parole du Parti Communiste Chinois.

Si les dires des autorités concernant ces actes terroristes étaient vrais, dans ce cas, pourquoi les policiers locaux surveillent-ils autant les journalistes qui veulent savoir la vérité? L'agression de deux journalistes japonais par des policiers est révélatrice des méthodes employées par les autorités chinoises : la violence gratuite ainsi que le mensonge. Si l'agence officielle a ouvertement annoncé une nouvelle aussi bouleversante, pourquoi cache-t-on le lieu de l'attentat ? Pourquoi personne n'est au courant de rien? De plus, si des journalistes étrangers sont agressés aussi violemment juste pour avoir photographié les rues, est-il difficile d'imaginer la violence quotidienne subie par la population locale? Et, pis encore, est-il difficile d'imaginer la violence et la torture qui sont à l'oeuvre dans les prisons ?

Aucun Ouïgour ne soutient des actes de violence, et ce contre n'importe qui, quelque soit nos propres revendications. Nous avons un proverbe qui est répété quotidiennement chez nous : "Le sang ne peut pas laver le sang".

Commenter cet article

Ouïgour 11/08/2008 18:04

Bonjour Skykhan,
Quelques jours après ces "attentats", effectivement, on a pu trouver des "témoins". Je suis plutôt pour votre réflexion dernière, c'est la raison pour laquelle je ne considère pas qu'il y a eu des attentats. Ce n'est pas nouveau de la part de Chine de auto-produire des scènes d'attentat ensuite les attribuer aux Ouïgours. Or nous ne connaissons aucun groupe, encore moins d'un parti islamiste qui terrorise la Chine. Ces témoins ont seulement entendu ou vu la scène peut être, mais ils ne savent pas si ces scènes est le résultat d'un groupe ou d'un parti ouïgour.
Je vous remercie pour votre commentaire. Je m'attendais des commentaires pareils, je trouve normal.

linlin 07/08/2008 21:42

une chose est certaine, la répression existe dans tout le pays, la Chine est mesulée comme l'étaient l'U.R.S.S. et les pays satellites, comme la Corée du Nord et Cuba etc etc etc . tous les pays qui prennent l'appellation de démocrate et socialiste sont en fait des dictatures

Scykhan 07/08/2008 11:00

"Si l'agence officiel a ouvertement annoncé une telle nouvelle bouleversante, pourquoi on cache le lieu d'attenta? pourquoi personne n'est au courante de rien?"

Je pense que vous êtes mal informée, il y a au moins un témoignage d'un occidental qui a communiqué avec l'Agence France Presse (dont on peut supposer qu'elle est a peu près indépendante du PCC)

"...Mais des informations filtrent grâce à des touristes qui y ont assisté.

"C'était écoeurant à voir", a raconté à l'AFP Wlodzislaw Duch, un touriste polonais qui a assisté à l'attentat depuis sa chambre d'hôtel à Kashgar."

Lien : http://afp.google.com/article/ALeqM5hWV0aH3hFe-MO_q03GDtyL8XKC9g

Ce monsieur Duch semble exister, c'est un chercheur en informatique : il a une page web publique http://www.fizyka.umk.pl/~duch/ , sur laquelle il indique qu'il est actuellement au Xinjiang

Ce témoignage est égalemet cité dans Le Monde, sous la plume de Brice Pedroletti (journaliste basé à Shangaï, mais l'article porte la mention KASHGAR (province du Xinjiang), ENVOYE SPECIAL)

http://chinedesblogs.blog.lemonde.fr/a-propos/

Donc, il ne me semble pas sérieux de nier qu'il y ait eu un attentat; après est-ce réellement un acte perpétré par des Ouïghours de leur propre chef, des Ouïghours manipulés par les Chinois, voire une pure mise en scène chinoise, bien malin qui pourrait le dire sur la base d'éléments objectifs...

Lephauste 07/08/2008 00:30

Je ne suis la main d'œuvre de personne mademoiselle. Je ne fais, tout comme vous dans l'article que je viens de lire ici que m'insurger contre la propagande qui ici tient lieu comme dans beaucoup de pays à présent, d'information. Je vous ai choquée et vous m'en voyez désolé. Êtes vous de ce peuple ? C'est ce qu'il me semble. Je vais vous poster cela et m'en retourner vous lire à propos des Ouïgours contre lesquels vous le saurez à présent je n'ai pas l'once d'une acrimonie; Je vous salue bien.

Clarté Dubois 06/08/2008 20:52

Merci pour ton blog....
Surtout pour la phrase que tu dis en dernier lieu, c'est comme cela que je perçois aussi les Ouighours, comme non-violents....