Le premier et le seul livre en france sur les Ouïgours

Publié le par Ouïgour

Bien que ce livre soit publié il y a déjà deux ans(voir l'article précédent), beaucoup d'entre nous ne l'avons pas remarqué jusqu'à aujourd'hui. En tout cas c'est mon cas. En tant qu'Ouïgour, je suis ravi de voir une première publication d'un tel livre en France où la presse, ni les autorités n'intéresse à cette question.

J'ai attentivement lu ce livre qui m'a beaucoup touchée. Malgré la courte durée de son séjour au "Xinjiang", l'auteur a quand même bien sortie en faisant appel à beaucoup de références pertinentes. Sujet sensible, mais qui attire de plus en plus de l'attention du monde entier, les sociologues,les hommes politiques et les journalistes se verront bientôt faire leurs références auprès de ce premier livre écrit par une jeune étudiante en journalism.

Mais en même temps, il y a certains d'inattention ou des fautes sur les évenements, sur les noms des villes. Par exemple, les émeutes de la ville de Kouldja est un d'évenement marquant dans l'histoire contemporaine ouïgoure, alors que cet événement n'est pas vraiment évoqué tout au long de livre. La ville de Kouldja est la préfecture de la vallée d'Ily, dont le nom sinisé est Yining qui est officiellement utilisé actuellement dans les références. L'auteur a souvent confondu ces noms. Un autre point marquant est l'idée proaméricaine de l'auteur. Tout au long de son ouvrage, l'auteur parle de la politique antiterrorisme des Etats-Unis d'une façon extradouce, comme si les Etats-Unis sont innocents dans tous ces enjeux politiques, économiques au nom de la guerre contre le terrorisme international, comme si ils sont super inquiétés de sort de peuple ouïgour après le 11 septembre qui est très profitable pour le gouvernement de Pékin. Or les Etats-Unis ne guere s'intéressent au destin des Ouïgours, la repression qu'ils subissent par la politique chinoise, mais la vraie question se pose l'intérêt politique, économique et militaire des Etats-Unis dans la région centreasiatique où regnent jusqu'à là l'influence russe et chinoise. si les Etats-Unis veulent vraiment la démocratie dans le monde entier, alors ils ne soutenaient pas le dictateur Musharraf, l'Arabie Saoudite pendant aussi long temps. Si les occidentaux aident vraiment la libération des peuples opprimés, le Dalaï Lama ne restait pas au clandistinité en dehors de son pays jusqu'à aujourd'hui. Arrêtez vos hypocrites, lachez vos maques!!!

Comme l'article précédant mentionne, il y a certains aspects qui ne sont pas bien éclairés. Un premier travail, une première expérience, un sujet tabou donc difficile faire la recherche sur terrain, en tant que lecteur je comprends les points faibles dans cet ouvrage. En tout cas, j'ai dit bravo à Fanny, bon courage pour la suite!


                                            ALLER AU TOP

Commenter cet article

Vincent 14/01/2009 15:51

Bonjour, je sais bien que ce n'est pas à proprement parler un commentaire mais je suis en master 2 de droit international et j'ai décidé de faire mon mémoire sur l'assimilation forcée de la minorité Ouïgoure en Chine. Mais j'ai beaucoup de mal à trouver des articles pertinents sur la question et je voulais savoir si vous, vous n'auriez pas une ou deux pistes à m'indiquer.
Merci d'avance